Reconnecte, la réponse de l’Esplanade à la COVID-19

En mars dernier, l’Esplanade lançait un sondage auprès des organisations à vocation sociale (organisations sociales à but lucratif, obnl et coop), pour mieux comprendre leurs enjeux face à la COVID-19. Ce sondage, relancé chaque semaine, a traduit une situation hors du commun. L’Esplanade, son accélérateur impact8 et ses partenaires, ont développé grâce aux résultats de ce sondage, le programme Reconnecte, composé de 3 mesures d’urgence s’adressant à tous type de profils : 

 

1- Reconnecte avec ta nouvelle réalité est un programme de coaching de groupe sur une durée de deux mois, combinant ateliers individuels avec des experts, et ateliers de groupe formés d’organisations dont les enjeux sont similaires. Grâce à cet appairage, impact8 souhaite optimiser entre autres le partage des connaissances, la co-création, et briser l’isolement. Avec ce programme, impact 8 va aider les entreprises qui souhaitent gérer la crise, saisir les opportunités d’affaires et préparer la relance. D’après le sondage lancé par l’Esplanade, 1 entrepreneur sur 3 saisit le contexte pour développer de nouvelles opportunités d’affaires, 1 entrepreneur sur 3 recherche l’appui d’une expertise en plan de contingence et gestion de crise et 2 entrepreneurs sur 5 opèrent un changement stratégique opérationnel, budgétaire ou commercial.

 

2- Reconnecte avec ta santé et ton futur  est une programmation grand public en ligne, organisée par le biais de deux séries de webinaires. La première série Reconnecte avec ta santé de 4 webinaires porte sur la santé, et se déploie en formations hebdomadaires données par des alumni impact8.  Le thème de cette série s’inscrit dans la réalité de la crise, étant donné qu’ 1 entrepreneur sur 2 anticipe un impact sur son bien-être physique et/ou mental, conséquemment à la COVID-19. La deuxième série, Reconnecte avec ton futur, qui commencera à la mi-mai, aura pour objectif d’apporter de façon inédite l’expertise en entrepreneuriat et innovation sociale des experts  du parcours impact8 à la communauté élargie. 

 

3- Re-connexion  se traduit par : 

  • la mise à disposition d’une boîte à outils sur les mesures d’aide et de soutien à la COVID-19 avec des informations triées, analysées, et regroupées par l’équipe d’accompagnement impact8, pour assurer leur clarté et leur pertinence ; 
  • la mise à disposition d’une ligne d’urgence pour aider les organisations à réagir à la situation, avec une réponse sous 24h ouvrables.

L’objectif de ces deux mesures est d’apporter aux entrepreneurs les réponses dont ils ont besoin pour avancer, dans une ère où 2 entrepreneurs sur 3 recherchent activement de l’information sur les mesures gouvernementales d’aide et de soutien en rapport avec la COVID-19. 

 

Neuf organisations rejoignent la 5e cohorte Accélération du parcours impact8

Le traditionnel bootcamp, organisé sur 2 jours à la galerie Never Apart, a rassemblé les 9 équipes sélectionnées de Montréal et Longueuil pour lancer officiellement la 5e cohorte Accélération du parcours impact8. En plus de sa collaboration avec DEL, l’Esplanade s’appuie sur plusieurs partenariats stratégiques avec le CHUM, le CEPPP et le CIUSSS de l’Est-de-l’île de Montréal pour constituer une cohorte présentant une « majeure » en santé communautaire avec des projets comme HCare, l’AQPAMM, Prélib ou EmoScienS.

Au cours des 6 prochains mois, les équipes bénéficieront d’un accompagnement intensif et personnalisé axé sur le développement et la pérennisation d’un modèle d’affaire à impact. . Le bootcamp est un moment privilégié pour plonger les équipes au coeur de la démarche d’accompagnement développée pour le parcours impact8, pour faciliter les rencontres et créer les premiers liens entre entrepreneurs, partenaires, et coachs. L’équipe d’impact8 s’est entourée d’experts d’affaires et leaders d’impact dans des secteurs clés pour mettre à la disposition des entrepreneurs accompagnés les expertises et outils nécessaires au développement de leurs capacités entrepreneuriales et de leur projet dans une perspective maximisant impact social et viabilité économique.

Pour la 3e année consécutive, Daniela Papi-Thornton, coach principal « Changement systémique » du parcours, a guidé les équipes de la cohorte à travers une série de réflexions, conversations et ateliers pratiques basés sur l’approche Systems-led leadership qu’elle a développée et qu’elle enseigne dans des universités comme la Yale School of Management ou à l’université d’Oxford lorsqu’elle était directrice adjointe du Skoll Center for Social Entrepreneurship. Daniela cumule plus de 10 ans d’expérience dans le design et la facilitation de programmes d’éducation à impact social. Son expérience et ses recherches l’ont amené à développer de nouveaux outils pour repenser la façon dont on enseigne l’entrepreneuriat social (Tackling Heropreneurship), privilégiant une approche plaçant la compréhension de l’écosystème et de ses dynamiques au coeur de la démarche entrepreneuriale. Elle a notamment conçu l’outil de l’impact gaps canvas, utilisé dans le cadre du parcours impact8.

Systems-led leadership: « How can I contribute? » instead of « How can I scale? »

Pendant les 2 journées du bootcamp, les équipes ont été guidées dans un processus de réflexion innovant, mais aussi déstabilisant.

« Les équipes accompagnées dans le programme Accélération entrent dans une phase de croissance intensive où l’on se focalise sur les ventes . Nous voulons les amener à repenser cette étape en développant une réflexion axée sur une compréhension plus profonde de l’écosystème dans lequel s’inscrit la problématique à laquelle ils tentent d’apporter une solution pertinente. L’objectif est de mieux ancrer sa proposition afin d’assurer bien entendu le succès commercial de l’entreprise, mais aussi de maximiser le potentiel d’impact positif pour l’écosystème. »
Laurentia Perrin, Spécialiste des programmes d’accompagnement

Ainsi, au lieu de se demander « Qui sont mes compétiteurs et comment gagner cette bataille ? », les entrepreneurs sont invités à aborder la question sous un angle différent : « Comment mon service ou mon produit peut-il s’intégrer à l’écosystème existant d’acteurs, de relations, et de solutions, pour contribuer au changement ? » Le processus de mise à l’échelle n’est plus l’objectif ultime, mais une décision consciente de l’entrepreneur. Dans cette approche, les entrepreneurs développent une vision nouvelle qui leur permet d’identifier plus facilement les relations à développer et les leviers d’action les plus efficaces pour servir leur mission, et accroître leur impact.

  • « You need to figure out what is your contribution to system change. You get to decide. Part of why we need to understand the system is because it will help you decide where to focus ».
    Daniela Papi-Thornton, Coach principal Changement systémique
  • « Cette approche permet d’amener de nouvelles perspectives et de réfléchir à des questions que nous n’aurions peut-être jamais soulevées ou priorisées pour le développement de notre projet. Cela modifie notre point de vue habituel : le sujet ne change pas mais la perspective oui ».
    David Ford Johnson, Directeur général de l’AQPAMM
  • « C’est une expérience qui nous amène ailleurs. C’est la première fois que je suis déstabilisé dans la façon d’aborder la problématique et de la considérer comme un tout. L’accompagnement offert dans ce processus nous amène vers de nouvelles questions. J’ai vraiment l’impression d’avoir une meilleure vision, une meilleure compréhension globale, et une nouvelle façon d’évaluer le marché qui est beaucoup plus réaliste ».
    Pierre-Hugo Vigneux, Responsable développement des Affaires HCare

À l’image du bootcamp, les 9 organisations bénéficieront d’un accompagnement intensif au cours des 6 prochains mois, alternant journées d’ateliers thématiques et sessions de coaching personnalisé. Des événements et sessions de présentation seront organisés pour suivre l’évolution des projets et échanger avec les entrepreneurs sur leur expérience et développement de leur organisation.

La 5e cohorte Accélération rassemble les 9 organisations suivantes : Agir ensemble pour le développement des enfants, AQPAMM, BOSK Bioproduits, EmoScienS, Fous de nature, Hcare, Prélib, Réserves – épiceries biologiques, Tricycle.

——

impact8 est un parcours d’accompagnement développé par l’Esplanade, en collaboration avec l’agence d’innovation Rhizome, et avec le soutien de la Fondation Mirella et Lino Saputo, le Gouvernement du Québec, et le MaRS Center for Impact Investing.

L’appel à candidatures est ouvert pour la prochaine cohorte Accélération !

Montréal, le 19 septembre 2019 – L’Esplanade, espace collaboratif et premier accélérateur dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale au Québec, en partenariat avec Développement Economique de l’agglomération de Longueuil (DEL), lance son appel à candidatures pour la cinquième édition de son programme Accélération. Jusqu’à 10 projets seront sélectionnés pour recevoir un accompagnement intensif sur 6 mois axé sur la maximisation de leur impact social, la commercialisation de leurs produits et services et la pérennisation de leur modèle d’affaires.

Les projets intéressés à rejoindre cette cohorte Accélération du parcours impact8 sont invités à soumettre leur candidature en ligne d’ici le 15 octobre 2019 : impact8.org/acceleration/

Des nouveautés pour cette cinquième cohorte Accélération : 

  • Une majeure en santé communautaire : spécifiquement pour cette cohorte, et dans le cadre du déploiement des pôles d’innovation de l’Esplanade, quelques places seront réservées pour des projets œuvrant dans le secteur de la santé communautaire (prévention, promotion des modes de vie sain, accessibilité aux soins, amélioration du parcours patient, aide au maintien à domicile, amélioration de l’accès à l’information, observance thérapeutique, etc.)

  • De nouveaux partenaires clés dans le secteur de la santé : cette cohorte est propulsée en partenariat avec le CHUM et le CEPPP.

  • Des coachs sur mesure : Pour s’assurer que votre projet passe à la vitesse supérieure, notre bassin d’experts s’est enrichie de nouveaux atouts – coachs individuels, experts et animateurs d’ateliers uniront leurs forces complémentaires pour accompagner les projets.

Vous êtes un.e startup, un.e chercheur.e, une organisation établie, une coop ou OBNL ayant une mission sociale et/ou environnementale ?
Vous avez une preuve de concept validée ou un modèle d’affaires prêt pour un changement d’échelle ?
➜ Déposez votre candidature avant le 15 octobre 2019.

Vous avez des questions ? Participez à la session d’information le 8 octobre à 17h30 à l’espace collaboratif de l’Esplanade.


impact8 est un parcours d’accompagnement développé par l’Esplanade, en collaboration avec l’agence d’innovation Rhizome, et avec le soutien de la Fondation Mirella et Lino Saputo, le Gouvernement du Québec, et le MaRS Center for Impact Investing.

Le programme Collision est lancé : retour sur le bootcamp

Le mois dernier, l’Esplanade lançait son premier appel à candidatures thématique pour le programme Collision du parcours impact8. Pour cette première édition, l’objectif est de constituer une cohorte de 8 organisations oeuvrant dans le secteur de la santé communautaire, rassemblant des entrepreneur.e.s, start-ups, chercheur.e.s et professionnel.le.s de la santé.

Déployé sur 3 mois, Collision est le programme d’entrée du parcours impact8. Il a été conçu pour accompagner les participant.e.s dans l’expérimentation et la validation de leur idée au début de leur aventure entrepreneuriale.

 

Mise en action au bootcamp

Sur les 45 candidatures reçues, 15 projets ont été présélectionnés pour participer au bootcamp les 12 et 13 avril derniers. Cet événement a permis de rassembler des entrepreneur.e.s de différentes générations et présentant des profils et parcours variés, d’infirmières à spécialistes de la blockchain en passant par directeurs d’écoles ou designers graphiques.

La première édition du bootcamp Collision visait à remplir deux objectifs principaux. D’une part, il s’agissait de faire plonger les équipes au coeur de l’approche impact8 en leur présentant les outils et méthodes d’accompagnement utilisés dans le cadre du parcours. Le bootcamp a ainsi été l’occasion d’offrir aux équipes l’expertise de l’équipe impact8 dans le développement de leur projet. D’autre part, le bootcamp a servi d’étape préliminaire à la sélection finale des 8 équipes qui rejoindront la cohorte. À travers les activités de réflexion et de mise en pratique, le bootcamp est un moment privilégié pour non seulement valider l’état d’avancée du projet mais aussi pour voir évoluer les entrepreneur.e.s dans un environnement de travail d’équipe afin d’évaluer leur coachabilité et leur capacité à collaborer.

Déconstruire pour reconstruire

« We have the health expertise, now we need the innovation and business expertise to make it sustainable », Kiesha Daliwal – Projet Ici

À partir de l’impact gaps canvas de Daniela Papi Thornton, l’équipe impact8 a développé 3 canevas de réflexion pour « déconstruire » son projet afin de mieux le « reconstruire ». La première consigne à respecter est certainement la plus déroutante pour les porteurs de projet : s’éloigner de sa solution pour se concentrer sur le problème que l’on tente de résoudre. De 8h à 17h, les équipes ont donc alterné réflexions individuelles, échanges et sessions de rétroaction pour compléter les canevas qui permettaient de cartographier : 1- sa problématique, 2- ses solutions, 3- ses zones d’impact.

Pour Laurentia Perrin, chargée de projets impact8, « Les trois canevas permettent aux équipes d’approfondir leur compréhension de la problématique qu’ils tentent de résoudre de manière structurée. On les amène à cartographier leur problématique, cartographier l’écosystème de solutions qui existe pour résoudre cette problématique afin de faire émerger les ‘gaps’ dans l’écosystème. Les équipes finissent par cartographier leurs zones d’impact qui représentent leur proposition de valeur ».

Concrètement, les équipes étaient chacune accompagnées d’un.e coach afin de les guider dans la compréhension et l’utilisation des canevas. Elles ont également bénéficié des retours collectifs en équipe, un partage d’expertises et de connaissances du secteur de la santé qui s’est montré efficace et pertinent pour toutes et tous. Ce sont aussi lors de ces moments d‘échanges que des pistes de collaboration ont pu émerger.

« Toutes les équipes ont trouvé un angle qu’ils n’avaient pas encore identifié sur leur « radar ». L’utilisation des canevas a ainsi permis de faire émerger de nouveaux leviers d’impact. C’est un exercice intuitif mais rigoureux qui requiert aussi un esprit de synthèse et une structuration de leur pensée. À cette étape, il est essentiel d’intégrer cette pensée intuitive au coeur d’un cadre plus rigoureux, amenant également une vision 360 du problème que l’on souhaite adresser », souligne Édouard Clément, coach impact8, directeur des pôles d’innovation et des partenariats à l’Esplanade.

 

« Nous avons gagné une réflexion importante sur notre problématique et notre cheminement. On est allé Off-track pour ensuite pouvoir identifier notre problématique plus clairement et l’affiner. Ceci nous a permis de déterminer nos orientations futures. Ce temps investi aujourd’hui va nous permettre de nous sauver du temps des mauvais coups à venir », souligne David Meloche, à l’initiative du projet Heart and Hands.

Inspiration et partage d’expérience

À l’heure du lunch, Marc-Olivier Schüle, co-fondateur de Myelin et alumni du parcours impact8 dans le programme Accélération, a présenté ses 3 canevas tout en partageant son expérience et son parcours d’entrepreneur. « Nous avons passé une année entière à travailler sur ça, à comprendre notre problème », a souligné Marc-Olivier Schüle. Un moment inspirant pour les équipes du bootcamp qui, grâce à la présentation d’un cas pratique, ont pu réellement comprendre la pertinence du travail de cartographie tout en se projetant dans le futur.

« Qu’est ce que vous saviez que vous ne savez plus ? » C’est la question qui a conclu la journée, posée par David Santelli, directeur du parcours impact8.
Les participants ont quitté cette première journée avec certainement plus de questions que de réponses, mais aussi avec une compréhension approfondie du problème qu’il souhaite résoudre et de nouvelles pistes d’action pour poursuivre leur aventure entrepreneuriale. Ils ont toutes et tous quitté la journée avec un autre défi entre les mains : préparer un pitch de 3 minutes, synthétisant les différents éléments soulevés lors de la première journée à présenter le lendemain au jury de sélection. Un exercice périlleux lors duquel le principal défi reste de ne pas succomber à la tentation de présenter sa solution.

Pourquoi Collision?

« Collision, c’est le choc dont on a besoin pour faire rayonner notre vision», énonçait une participante du projet Soberlab lors de son pitch.

Collision offrira aux équipes sélectionnées le cadre, la structure et les outils nécessaires pour les accompagner dans le lancement de leurs projets d’impact en santé communautaire. Trois mois d’accompagnement intensif via des ateliers et des séances de coaching pour travailler sur quatre aspects essentiels : 1- Écosystème, en poursuivant les réflexions entamées lors du bootcamp, 2- Validation, 3- Impact et 4- Modèle d’affaires.

L’Esplanade s’appuie aujourd’hui sur son rôle fédérateur et sa position privilégiée au sein de l’écosystème de l’entrepreneuriat et de l’innovation sociale au Québec pour créer un Pôle d’innovation sociale en santé communautaire. Ce pôle permettra de supporter l’émergence et la croissance de projets entrepreneuriaux dans le secteur de la santé communautaire. Le lancement d’une première cohorte Collision en santé communautaire s’inscrit dans cette dynamique de développement. Le secteur de la santé présente un important potentiel d’innovation dû notamment aux développements technologiques récents et à l’émergence de nouvelles approches centrées sur l’humain et le patient.

Les 8 équipes sélectionnées pour rejoindre la cohorte seront annoncées sous peu. Suivez l’évolution de la cohorte ici !


Le Parcours impact8 est un modèle unique d’accompagnement développé par l’Esplanade, premier accélérateur et espace collaboratif dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale au Québec, en collaboration avec l’agence d’innovation Rhizome, et avec le soutien financier de la Fondation Lino et Mirella Saputo, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal.

impact8 : découvrez la cohorte Accélération 2019

2019 accueille la 4e cohorte Accélération du Parcours impact8. Pour cette nouvelle édition, la cohorte rassemblera 5 organisations de Montréal et 4 organisations de l’agglomération de Longueuil grâce à un partenariat stratégique conclu entre l’Esplanade et DEL (Développement économique de l’agglomération de Longueuil).

Au cours des 6 prochains mois, les 9 équipes bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et adapté aux objectifs de croissance et au secteur d’activité de chaque organisation participante. L’objectif : travailler avec les entrepreneur.e.s au développement de leur projet à partir d’une approche novatrice permettant de placer l’impact au coeur du modèle d’affaires et de concilier rentabilité économique et impact social.

Le programme s’articule autour d’un calendrier précis incluant des événements majeurs tout au long du parcours (bootcamp, town hall et demo day), des modules de formation ciblés (modèle, produit, culture, leadership et collaboration, vente et croissance) et des sessions de coaching individuel avec une équipe d’experts en innovation entrepreneuriale.

➜ Découvrez les 9 organisations sélectionnées :

Architecture sans frontières Québec (ASFQ)
// Une architecture solidaire et humanitaire

Matériaux sans frontières (MSF) est un programme novateur déployé par Architecture sans frontières Québec (ASFQ) alliant action humanitaire, écologie et économie circulaire. Le programme permet de récupérer et de redistribuer/revendre des biens neufs ou usagés du milieu de la construction au bénéfice de communautés dans le besoin.

Aux côtés des surplus manufacturiers, les matériaux issus de démantèlements de bâtiments sont d’importants gisements de matières résiduelles pouvant faire l’objet de dons déductibles d’impôts.

Le programme MSF est une solution au problème écologique et économique des déchets de type CRD (construction, rénovation, démolition) qui sont un fardeau fiscal, de par leurs coûts de gestion, et un fardeau environnemental, leur fin de vie prématurée ayant une empreinte carbone considérable. Beaucoup de ceux-ci étant des ressources réutilisables mais inexploitées, MSF cherche à faire du problème une opportunité grâce à un modèle d’affaires charitable en économie circulaire. Le programme soutiendra les projets d’ASFQ, qui visent tous l’équité architecturale et un cadre bâti adéquat pour les communautés vulnérables.

Représentants :

  • Bruno Demers — Directeur général d’ASFQ
  • David Alexandre Calmel— Coordonateur des communications d’ASFQ
  • Diane Thode— Architecte et directrice de projets d’ASFQ
  • Philemon Gravel— Directeur de l’aménagement chez Entremise (partenaire du programme)

 

Arrivage
// humains + territoires + saisons. Re-définir l’approvisionnement professionnel

Arrivage développe une plateforme centralisant l’offre et la demande de produits locaux et permettant des interactions directes entre de nombreux vendeurs (producteurs et éleveurs) et acheteurs (restaurateurs et détaillants) afin de favoriser l’approvisionnement en circuits-courts.

L’organisation a pour mission de renforcer la capacité des producteurs à se mettre en marché de façon autonome sans aucun intermédiaire pour favoriser l’accès à une plus grande diversité de produits alimentaires locaux, sains et durables pour les professionnels.

Les vertus du « manger local » sont de plus en plus connues et ont tendance à séduire. Cependant, les professionnels de l’alimentation continuent de faire face à d’importants obstacles pour faciliter la transparence et le partage d’informations concernant la provenance et le type de production. La plateforme permet ainsi d’offrir un guichet unique pour les vendeurs et acheteurs ayant à coeur le développement d’un système alimentaire local.

Représentants :

  • Félix-Étienne Trépanier — CTO (Directeur technique) et co-fondateur
  • Thibault Renouf — Créateur de circuits court et co-fondateur

 

Auticonsult

// L’autisme n’est pas un bug, c’est un autre paradigme

Auticonsult est une entreprise internationale déployant actuellement son modèle d’impact au Québec. L’entreprise emploie spécifiquement des personnes sur le spectre de l’autisme en tant que consultant en informatique afin de libérer leur plein potentiel professionnel au sein d’un environnement adapté. Auticonsult se démarque par le développement d’une structure de recrutement innovante favorisant la rétention et le développement professionnel des personnes TSA/SA (troubles du spectre de l’autisme et le syndrome d’Asperger).

À travers ses années d’expérience, l’entreprise a démontré qu’en créant les conditions d’une neurodiversité au sein d’une équipe constituée de professionnels avec et sans autisme, il est possible d’ouvrir de nouvelles perspectives et d’offrir de nouvelles opportunités d’innovation et d’efficacité. Les qualités des personnes autistes sont indéniables et représentent une réelle valeur ajoutée pour le monde du travail, et particulièrement dans les domaines des technologies de l’information. Partant de ce postulat, Auticonsult propose une réponse innovante à l’insuffisance des services d’employabilité entraînant le gaspillage d’un potentiel humain important.

Représentants :

  • Dr Bruno Wicker — PhD., Président et co-fondateur
  • Martine Kurtzweg — Directrice du Développement
  • André Guindon — Directeur des Opérations

 

Certex
// Récupérer, valoriser, intégrer

Certex est une entreprise d’économie sociale reconnue comme l’un des plus importants centres de tri de textiles usagés au Québec.

Afin de répondre à son objectif de réduction du volume de textile envoyé à l’enfouissement, l’entreprise développe actuellement un projet de biotechnologie permettant d’utiliser les textiles non valorisables pour décontaminer les sols et eaux pollués. Des mycolfiltres, élaborés à partir d’un mélange de fibres textiles recyclées et de matière organique, servent de support à la propagation de champignons ayant la capacité de “digérer” les hydrocarbures pour décontaminer des sites de déversement, des eaux et des sols pollués.

Représentants :

  • Stéphane Guérard — Directeur général, Certex
  • David Dussault — Président, Mycocultures

 

Classo
// Pour une meilleure utilisation des ressources éducatives numériques au profit de la réussite scolaire

Classo propose une plateforme en ligne bilingue permettant aux enseignants-es ainsi qu’aux professionnel-le-s de l’éducation de trouver rapidement et facilement des ressources pédagogiques numériques de qualité correspondant à leurs besoins.

Par la mise à disposition de cette plateforme, Classo souhaite favoriser une meilleure utilisation des ressources numériques au profit de la réussite scolaire.

Représentante :

  • Isabelle Grégoire — Fondatrice et présidente

 

Dis-moi
// Bien-être et santé mentale auprès des jeunes de 12 à 17 ans

Dis-moi est une plateforme d’échange pour discuter de bien-être et démystifier la santé mentale auprès des jeunes de 12 à 17 ans, briser leur isolement et fournir aux écoles un portrait précis du bien-être de leurs étudiants.

Cette solution permet de sonder le bien être des jeunes du secondaire, d’être présent tout au long de leur parcours scolaire et d’agir au bon moment, en amont de leur détresse. Dis-moi s’appuie sur les nouveaux moyens de communication largement utilisés par les jeunes — réseaux sociaux, jeux vidéos, internet — afin de les rejoindre au bon endroit.

Représentante :

  • Annie Nepveu — Directrice Générale

 

Domilia
// Un outil dédié aux personnes à mobilité réduite

Domilia a pour mission d’améliorer le bien-être des personnes à mobilité réduite en soutenant les professionnels du maintien à domicile par le développement et la commercialisation de produits innovants reliés à leurs tâches quotidiennes.

Domilia développe des produits connectés faciles à utiliser qui permettent de prévenir les chutes et plaies tout en assurant un suivi efficace du plan de travail des ergothérapeutes.

Représentants :

  • Vincent Gendreau — Président
  • Sophie Duval — Responsable des opérations
  • Daniel Matte — Développement d’affaires
  • Clément Pingaud — Chargé de projet et designer web

 

La Transformerie
// La délicieuse solution aux invendus des épiceries et fruiteries

La Transformerie adresse l’enjeu du gaspillage alimentaire dans le secteur du commerce de détail alimentaire. S’inscrivant dans une logique d’économie circulaire, l’organisation propose des solutions efficaces et positives de gestion écoresponsable des invendus telles que la transformation des invendus en tartinades sucrées et salées de qualité. En 2 ans, La Transformerie souhaite réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans les commerces de détail alimentaire de l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie en travaillant avec 25 commerces.

« À La Transformerie, c’est assez simple, on croit qu’enrayer le gaspillage alimentaire, c’est possible. »

Représentants :

  • Guillaume Cantin — Co-initiateur et direction générale.
  • Marie Gaucher — Coordonnatrice
  • Bobby Grégoire — Co-initiateur et membre du conseil d’administration
  • Thibault Renouf — Co-initiateur et membre du conseil d’administration

 

Solon
// Agir collectivement. Réinventer nos milieux de vie

Solon a pour mission de redonner aux citoyens Montréalais leur pouvoir d’action collective afin d’agir pour faire face aux enjeux liés au changement climatique.

Solon propose ainsi une série de services permettant de soutenir les citoyens dans la mobilisation de leur “milieu de vie”, l’expérimentation et l’opérationnalisation de projets dans différents secteurs d’activité. Le coeur des activités de l’organisation s’inscrit dans une démarche progressive déployée au cours des deux dernières années d’activité aux côtés des citoyens impliqués. La démarche a permis la mise sur pied de 2 projets majeurs : Celsius (projet de géothermie dans les ruelles) et LocoMotion (projet de partage de véhicules entre voisins).

Représentants :

  • Bertrand Fouss — Co-fondateur et président du Conseil d’administration, Solon ; Directeur des projets, Coop Carbone.
  • Gabrielle Van Durme — Co-fondatrice et coordonnatrice, Solon